Pourquoi ne pas acheter un smartphone 5G dès maintenant ?

SFR* a annoncé commercialiser trois modèles de smartphones 5G dans ses boutiques et sur son site officiel. Il s’agit du Xiaomi Mi Mix 3 5G (491 euros), du Huawei Mate 20 X 5G (1049 euros) et du Samsung Galaxy Note 10+ 5G (1309 euros). Ce sont des appareils haut de gamme avec des prix très élevés pour le Huawei et le Samsung. Un investissement qui demande réflexion.

Pas encore de réseau 5G dans certains pays d’Europe dont la France

Le réseau 5G n’existe pas encore en France. La plus-value de ces appareils ne peut donc être exploitée dans notre pays. Certes, le déploiement est prévu pour l’année prochaine avec des lancements commerciaux à partir du printemps. Mais seules quelques villes seront couvertes dans les premiers temps. Vous n’avez donc aucune assurance que la vôtre le soit. Et quand bien même ce serait le cas, vous ne pourriez accéder au réseau 5G dans tous vos déplacements. La couverture du territoire risque en effet de rester longtemps parcellaire. Et le gouvernement n’envisage pas pour le moment de contraindre les opérateurs à déployer un réseau 5G aussi dense et étendu que celui de la 4.

Des modems de première génération gourmands en énergie

Ce n’est pas le seul souci. Tous ces smartphones disposent de modems 5G de première génération, qui ont une particularité : contrairement à ceux de votre mobile actuel, ils sont séparés de leur « système sur puce » (SoC), une puce qui réunit d’habitude tous les éléments centraux du téléphone (CPU, GPU, modem…) Qu’il s’agisse du Balong 5000 intégré au Huawei Mate 20 X 5G, de l’Exynos 5100 du Galaxy Note 10+ 5G ou du Qualcomm X50 du Mi Mix 3 5G, cette puce supplémentaire aura forcément un impact sur la consommation et l’autonomie de votre terminal lors de sessions 5G. Mieux vaut le savoir, surtout que les constructeurs sont déjà sur le point de commercialiser de nouveaux SoC -et donc de nouveaux smartphones- qui intègreront un modem 5G.

Autre point important : seul le modem du Mate 20 X 5G est compatible avec la 5G dite standalone, qui ne verra le jour que dans un second temps, à l’horizon 2022. C’est donc le seul modèle avec lequel vous pourrez profiter des performances maximales en 5G quand celle-ci sera déployée par les opérateurs… si vous n’avez pas changé de smartphone d’ici là !

A vous de décider si vous souhaitez faire partie des early adopters, quitte, comme avec toute nouvelle technologie, à essuyer les plâtres, ou si vous préférez patienter un peu pour profiter de terminaux plus aboutis l’an prochain.

*01net.com est édité par une filiale de NextRadioTV, elle-même propriété de SFR Médias.

01net.com

Partager

Laisser un commentaire