Élections de 2020 au Burkina : le cycle électoral va coûter 100 milliards

Les élections sont prévu pour débuter novembre 2020 pour les législatives et la présidentielle et courant 2021 pour les municipales au Burkina Faso.

Newton Ahmed BARRY, Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a annoncé ce mercredi 6 mai 2020 à l’émission Le tribunal de l’actualité de la chaîne de télévision 3TV que le cycle électoral va coûter autour de 100 milliards de F CFA.

Le processus va coûter 40 milliards de plus à l’Etat Burkinabè contrairement en 2015 où c’était 60 milliards pour le cycle électoral.

« c’est-à-dire l’enrôlement, la présidentielle, les législatives et les municipales. Nous étions dans une situation de paix et il n’y avait pas la diaspora. Mais aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Pour accompagner une seule équipe de la CENI dans une localité, il faut tout une armada de sécurité à déployer. Et cela a un coût », a expliqué Président de la CENI.

Partager

Laisser un commentaire