Cession d’une réserve administrative à l’arrondissement 6 de Ouaga : Le maire prend langue avec les riverains

Suite à  leur mécontentement après la cession de leur réserve administrative le maire dudit arrondissement le 9 avril dernier a rencontré les riverains afin de prendre langue avec eux , leur donner quelques informations sur le  problème de cette réserve administrative.

Jean Nacoulma, maire de l’arrondissement 6 de Ouagadougou a remercié les riverains pour leur démarche civique

La démarche du maire Jean Nacoulma visait donc à les écouter, à leur donner quelques informations et à voir dans quelle mesure trouver une solution à leur problème .Adama Kouanda, riverain a indiqué que c’est depuis  longtemps que cette réserve est convoitée par plusieurs personnes mais qui ont été toujours dissuadées par les riverains avec l’aide de la mairie de leur arrondissement.Pensant que sur la réserve ,il y sera construit une école ou un centre sanitaire,grande fut leur surprise de voir que la RA a été cédée à un particulier au détriment de l’intérêt public. C’est pourquoi face au maire Jean Nacoulma,  Adama Kouanda a laissé entendre que leur seul espoir repose sur lui ainsi que les autorités compétentes afin que la RA soit retirée des mains de Abdou Kaboré pour y  construire un édifice d’intérêt public. Mady Compaoré, a aussi salué la démarche du maire qui les conforte. « Si nous  nous soutenons nous pouvons gagner », a-t-il signifié avant de renchérir en ces termes :  « C’est le maire qui est notre force, notre défenseur, si vous voulez, cet arrêté sera annulé. Nous vous demandons que quel que soit le ministère qui a signé cet arrêté, nous vous demandons de travailler à l’annuler ». Après ces propos, le maire a remercié les riverains pour leur esprit civique avant de leur indiquer que les portes de la mairie leur sont grandement ouvertes. Il a confié que si les riverains n’arrivaient pas à le rencontrer cela est dû sans doute à un problème d’agenda ou  à un déficit de communication car  « nous sommes là pour vous ». Après cela, il a soutenu qu’il ne connait pas le sieur Abdou Kaboré mais que celui-ci a obtenu une autorisation provisoire d’occupation de la RA signée de la mairie. Mais quant à la cession de la RA, il dit que cela ne relève pas de ses compétences. Le maire dit avoir rencontré le sieur Kaboré afin de comprendre le problème et celui-ci a indiqué qu’il a l’ambition de construire un centre de formation sur cette RA. « j’ai demandé à la population de former une délégation afin de venir régulièrement à  la mairie pour échanger avec nous, pour qu’avec l’intéressé nous puissions discuter   afin de trouver une issue favorable à ce problème », a laissé entendre le maire. Aussi   a-t-il  demandé à la population de privilégier le dialogue loin des conflits et du saccage  afin que leur problème trouve solution. Quant  à voir l’arrêté être annulé, le maire dit n’être pas à ce stade et voudrait écouter la population, recueilli leurs doléances et voir dans quelle mesure celles-ci seront prises en compte. Après cela, Adama Kouanda ainsi que les autres riverains ont remercié le maire pour ses propos et espèrent que leur voix portera. Adama Kouanda dit attendre la suite des évènements et espère qu’une solution sera trouvée à leur problème.

Le présidium lors de la
rencontre

Toutefois, il dit être satisfait des propos tenus par le maire et garde espoir  que la RA sera retirée des mains de Abdou Kaboré afin d’y construire un centre de santé et que cette situation relève du passé et de souhaiter que la RA soit utilisée pour la construction d’un centre de santé au profit des populations.

 

Par Losseni Ilboudo

Partager

Laisser un commentaire