Commissariat de police du district de Béré/ Centre-Sud : Bientôt un nouvel édifice

47 millions de F CFA pour ériger un nouveau commissariat pour la commune de Béré dans le Centre-sud. La cérémonie de pose de la première pierre a eu le jeudi 17 décembre 2020. L’infrastructure est attendue pour livraison dans un délai de 6 mois. L’idée des fils de la commune qui après une opération de délivrance de carte d’identité ont été approchés par les autorités paramilitaire de la commune.

La crise sécuritaire continue de faire moult débats au Burkina Faso. Face à cette situation, les édifices des forces de défense et de sécurité sont des cibles d’attaques. Pour pallier cette situation, les fils de la commune de Béré, dans le Centre-sud ont décidé de se réunir pour être proche des autorités paramilitaires de la localité. Ils ont à cet effet décidé d’offrir un édifice neuf à la police de la commune de Béré. Composé de 4 pièces et d’une clôture, l’infrastructure coûtera 47 millions de F CFA et devrait être fonctionnel
dans un délai de 6 mois.
« Nous avons, à notre qualité de ressortissant de Béré, facilité la mobilisation d’un opérateur économique en particulier Hamidou Ouédraogo connu sous le nom Hamid Carreaux qui a accepté non seulement de satisfaire le besoin de clôture, mais aussi d’aller au-delàs
pour offrir un bâtiment afin de sécuriser ceux qui doivent assurer notre sécurité » a expliqué le conseiller du Premier ministre, Jules Tapsoba.

Benewende S Sankara, Premier vice-président de l’Assemblée nationale

La cérémonie à été patronnée par l’honorable député Benewende S Sankara, Premier vice-président de l’Assemblée nationale. Pour lui, la sécurité des populations et la stabilité du pays sont les priorités du programme présidentiel, et cela, les populations et les partenaires techniques et financiers l’ont bien compris.
« Pour notre représentation nationale, c’est plus qu’une fierté de voir de telles réalisations qui viennent soutenir des services publics comme la police. Je salue cette initiative des jeunes de la localité qui a pour but de sécuriser les agents de la police dans un contexte d’insécurité. Je remercie le donateur ainsi que les autorités locales en particulier Madame le Gouverneur de la région du centre sud pour l’accompagnement de cette initiative des jeunes. Vivement que le bâtiment administratif voit le jour afin que la « sécurité soit sécurisée » à Béré », s’est réjouie le Premier vice- président de l’Assemblée nationale.
Alassane Tapsoba, opérateur économique et fils de Béré, satisfait du geste de ses frères. Pour celui, « sécuriser la sécurité » en ce temps qui court devrait être une préoccupation pour les fils du Burkina Faso. Alassane Tapsoba espère que les autres pendront le relais pour venir jouer leur partition dans la lutte contre l’insécurité et la recherche de la cohésion sociale entre population et force de défense et de sécurité.

Partager

Laisser un commentaire