Clôture de la 4e Festival artistique et culturel (FAC) : Les valeurs culturelles promues

Débutée  le 20 décembre dernier,la 4e  édition du Festival artistique et culturel (FAC) de l’arrondissement 2 de la commune de Ouagadougou  a refermé ses portes le 20 décembre 2020. Une clôture qui vu la récompense de lauréats à des concours organisés pendant ces 4 jours et a vu la présence du gouverneur du Centre et de maires d’arrondissement. 

Le maire Lassané Pierre Yanogo s’est réjoui de l’organisation de cette édition

C’en est fini avec la 4e édition du  Festival artistique et culturel (FAC)  de l’arrondissement 2 de Ouagadougou avec pour thème « Jeunesse, debout».  C’est dans la soirée du 20 décembre que la 4e édition a refermé ses portes à travers des prestations d’artistes, des allocutions  et des concours. Cette soirée a connu  la récompense des différents lauréats à des concours  en tour cycliste féminin, en pétanque, danse, en jeu de dame,enre autres. Et c’est un maire visiblement heureux et  satisfait qui a soutenu que cette 4e a répondu à ses attentes. Pour lui, cette 4e édition le réconforte à continuer  dans cette activité qui les plonge dans la culture burkinabè. « Cette 4e édition nous réconforte que nous devons continuer de l’avant avec cette activité qui nous plonge dans nos traditions et dans nos cultures. Pour revenir au thème de cette édition, nous avons vu que les jeunes se sont appropriés du thème surtout lors de la conférence », a-t-il affirmé.   Malgré un temps relativement court dans l’organisation de cette activité, elle  a tenu tous ses paris avec une jeunesse prête à relever le défi de son développement et de celui du pays, a-t-il confié. Et ce n’est pas le parrain Théophane Bougouma qui dira le contraire, qui a confié que cette édition a été une réussite à tous les niveaux tant au niveau du thème que des autres activités. « Le thème en lui-même est interpellateur. Jeunesse, debout ! C’est un thème simple mais assez vaste. Debout dans tous les sens, debout pour percer et aller de l’avant, changer de comportement et de manière de vivre », a-t-il déclaré.

Photo de famille avec l’ensemble des lauréats

Par ailleurs, le gouverneur du Centre tout Sibiri De Issa Ouédraogo en félicitant le conseil municipal pour cette initiative a invité les jeunes à s’investir pour le développement socioculturel du Burkina.  « La jeunesse doit pouvoir prendre en main son destin au regard de ses capacités intellectuelles et physiques. Si réellement la jeunesse prend en main son développement, le Burkina Faso connaitra un développement très rapide. Le thème de ce festival est la bienvenue pour notre jeunesse. Ce que nous attendons de la jeunesse, c’est réellement travailler à se départir de l’incivisme. Nous attendons de la jeunesse, qu’elle contribue au développement du Burkina Faso », a-t-il confié.  Rendez-vous a été pris pour la 5e  édition du FAC  de l’arrondissement 2 de Ouagadougou en 2021.

Par Amir BAKO

Partager

Laisser un commentaire