Administration territoriale : zoom sur les Cascades

La région des Cascades située à l’Ouest du Burkina Faso fait partie des 13 régions administratives du Burkina créées en 2001. Elle est dirigée depuis 2018 par Madame Joséphine A. Kouara/Kaboré. Allons à la découverte de cette fabuleuse région.

D’une superficie de 18 917 Km2, la région des Cascades est limitée au Nord par la région des Hauts-Bassins, au Sud par la république de Côte-d’Ivoire, à l’Est par la région du Sud-Ouest et à l’Ouest par la république du Mali. La population est majoritairement jeune et constituée essentiellement des ethnies Goin, Karaboro, Sénoufo, Turka, Dioula, Toussian, Mossi. Elle était évaluée en 2011 à 637 279 habitants. La région compte deux provinces (la Comoé et la Léraba), trois communes urbaines (Banfora, Niangoloko et Sindou) et 14 communes rurales. La ville de Banfora, chef-lieu de la région, est située à 450 Km de la capitale Ouagadougou.
L’agriculture et l’élevage occupent près de 80% de la population active et représentent les sources principales de subsistance et de revenus de la population.
En ce qui concerne les ressources naturelles, les Cascades comptent plusieurs réserves et forêts classées. Elle est la plus boisée du Pays avec près de 70% de son territoire couvert de forêts, ce qui fait d’elle la plus grande réserve de biodiversité du Burkina. La position géographique de la région, ses potentialités naturelles et la présence du chemin de fer font d’elle une plaque tournante pour les échanges commerciaux des produits agricoles d’une part entre la région et le reste du pays et d’autre part avec les pays frontaliers (Mali et Côte d’Ivoire)
Le relief de la région offre des paysages pittoresques, objets d’attraction de nombreux touristes. Les sites touristiques les plus importants sont : les cascades de Karfiguéla, les pics de Sindou, les dômes de Fabédougou, le mont Ténakourou.
La région des Cascades accueille cette année les festivités de commémoration du 60e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso, le 11 décembre prochain.

DCPM du ministère de l’Administration territoriale

Partager

Laisser un commentaire