Alternative de veille citoyenne des acteurs économiques pour le développement de la patrie : La nouvelle association de commerçants qui promeut le développement du Burkina

Alternative de veille citoyenne des acteurs économiques pour le développement de la patrie est le dernier  né des associations de commerçants au Burkina. Elle a été présentée lors d’une conférence de presse  à cet effet ce 25 septembre 2020 à Ouagadougou.Elle ambitionne promouvoir le monde du commerce pour le développement économique et social du Burkina. 

Saïbou Koanda est le président de la structure

Face aux difficultés que le monde du commerce vit et face à la paupérisation de la population doublée par l’insécurité et la pandémie de la COVID-19 des acteurs du monde du commerce ont décidé d’unir leurs forces afin de venir à bout de leurs problèmes.Ce sont, entre autres, des associations de commerçants, de syndicats d’entrepreneurs, des acteurs du BTP, du monde de la presse, des mines, des transporeteurs,des groupements socio-professionnels,du secteur informel,des salariés du public et du privé. Une initiative qui a conduit à la mise en place d’une association dénommée Alternative de veille citoyenne des acteurs économiques pour le développement de la patrie dirigée par Saïbou Koanda dit Le Prince. Pour les membres de cette nouvelle association ,le développement du Burkina est possible par eux et pour eux-mêmes.Cette  union vise un seul objectif a soutenu le président de cette association c’est de contribuer au développement socio-économique du Burkina.Aussi il a fait savoir que leur combat se basera sur des idéaux dont ,entre autres, le patriotisme économique,le commerce équitable, la mise en place d’un cadre de solidarité, proposer des schémas pour la relance économique du Burkina par des projets,des stratégies, être une force de proposition. Pour Saïbou  Koanda, leur association n’est pas de trop car ils travailleront à apporter de nouvelles visions  dans le monde du commerce.

Le présidium de la rencontre

 »Nous voulons apporter notre partition dans le développement du Burkina  »,a fait savoir Le Prince. Il a tenu à préciser qu’ils ne sont pas en guerre avec qui que ce soit mais leur vrai combat vise à travailler pour les intérêts du monde du commerce. C’est pouquoi il a signifié que c’est sur le terrain qu’ils feront la différence avant d’ajouter qu’ils organiseront une grande rencontre à Boboce dimanche 27 septembre  pour présenter la structure qui vient avec une nouvelle alternative dans le monde du commerce,celui du du développement social et économique du Burkina par tous et pour tous.

Partager

Laisser un commentaire