Retour de Yacouba Isaac Zida : « dites donc à tous les Zidaphobes qu’ils vont maigrir car il revient », Augustin Marie Loada

La cellule de la jeunesse du Kadiogo du Mouvement patriotique pour le salut (MPS), a tenu son assemblée générale tenue le dimanche 23 août 2020 à Ouagadougou. Au cours de cette rencontre, elle a demandé de vive voix le retour de son président d’honneur, l’ancien Premier ministre sous la Transition, Yacouba Isaac Zida. Présent à cette rencontre, le président du parti et ancien ministre aussi issue de la Transition, Augustin Marie Loada a rassuré la jeunesse de son parti quant au retour prochain de leur président d’honneur pour prendre part aux consultations électorales à venir.

Les participants à l’AG
Augustin Marie Loada, président du MPS
Hervé Ouattara, secrétaire national à la jeunesse du MPS

Radié des effectifs des forces armées nationales pour « désertion en temps de paix » et « insubordination », mais aussi soupçonné de mauvaise gestion, Yacouba Isaac Zida avait pris la tête de l’État après la chute de Blaise Compaoré, en 2014. Depuis la fin de la Transition à Ottawa au Canada.

Président d’honneur du Mouvement patriotique pour le salut (MPS) du professeur Augustin Marie Loada, ancien ministre en charge de la Fonction publique, la jeunesse l’a appelé solennellement le dimanche 23 août 2020 à rentrer au bercail afin de briguer la magistrature suprême.

A cet effet, la Génération Zida pour la paix a voulu être concrèt en s’exprimant en ces termes : « allez-y dire à Roch Marc Christian Kaboré que le billet d’avion de Zida est déjà acheté et nous irons l’accueillir à l’aéroport ».

Au cours de cette rencontre, le secrétaire national à la jeunesse du MPS, Hervé Ouattara, s’adressant à ses collaborateurs, a laissé entendre que face à la crise sécuritaire dont fait face le Burkina Faso s’il y a un homme qui peut redonner l’espoir au Burkina Faso, c’est bien Yacouba Isaac Zida.

Présent à la rencontre, le président du parti a rassuré sa jeunesse quant au retour du président d’honneur Yacouba Isaac Zida. Il a fait savoir à la jeunesse que de son parti que Zida l’a chargé de leur dire « qu’il viendra ».

« Zida au pouvoir, le Burkina Faso va reprendre la maîtrise de son territoire. Ils feront tout pour le maintenir hors du pays avant les élections, car ils savent que s’il revient, ils vont perdre leur fauteuil…Dites donc à tous les Zidaphobes qu’ils vont maigrir, car il revient », a-t-il dit

En rappel dans un communiqué publié le 17 février, l’ex-Premier ministre de la transition, exilé au Canada depuis 2016, a indiqué qu’il souhaitait rentrer à Ouagadougou pour participer au congrès de son parti, le Mouvement patriotique pour le salut (MPS), qui souhaite en faire son candidat à la présidentielle du 22 novembre 2020.

Partager

Laisser un commentaire