« Focus Lab »: développer un modèle permettant d’assurer la pérennité des entreprises

L’Agence Focus Digicom a lancé le mercredi 29 juillet 2020, un projet de startup baptisé, « Focus Lab ». Ce projet orienté sur dix secteurs d’activités va soutenir dix startups gratuitement environ deux ans d’incubation.

Le presidium

Accompagner les startups du Burkina Faso dans leur création et dans leur développement afin qu’elles soient des entreprises pérennes avec un fort impact socioéconomique pour le pays. Tel est la mission du projet du startup baptisé, « Focus Lab » de l’Agence Focus Digicom. 

Ainsi, à l’issue d’un appel à projet courant juin 2020 où 205 projets ont été enregistrés, 20 des projets ont été retenus. Ces 20 projets ont été sélectionnés sur les critères de rentabilité, de l’impact économique et environnemental selon les organisateurs. Les porteurs de ces 20 projets vont subir une formation de pitch sur comment présenter son projet. En outres, au  terme de cette formation, les porteurs de projets défendront leur projet à travers des séances de pitch et finalement 10 d’entre eux seront retenus définitivement pour la suite du projet. 


Le directeur général de l’Agence de financement et de promotion des petites et moyennes entreprises (AFP/PME), Honoré Kietyeta présent au lancement du projet « Focus Lab » a fait savoir que cette activité est une solution supplémentaire qui témoigne de la volonté des autorités burkinabè à aider les jeunes entrepreneurs afin qu’ils puissent éviter le maximum d’écueils que la réalité de l’entrepreneuriat dresse devant eux, une fois qu’ils ont décidé de passer à l’action.

M. Honoré Kietyeta

Honoré Kietyeta  n’a pas exclu toute idée de partenariat entre Focus Digicom et de l’AFP/PME. Il a indiqué qu’en tant premier incubateur public avec un écosystème national, l’AFP/PME est disposé à porter son expertise et ses recommandations.


Le projet « Focus Lab » dans sa mise en œuvre vise entre autres, à contribuer à la promotion et au développement des startups du Burkina Faso. A cet effet, pour le directeur exécutif de Focus Digicom, Izouma Sidibé au Burkina, il y a un certain nombre d’incubateurs qui essaient d’apporter leurs contributions pour le développement socio-économique de certains projets. 

M. Izouma Sidibé

« Nous nous sommes dits étant spécialistes du domaine, nous pouvions apporter notre contribution à l’édifice national. Nous avons réfléchi sur ce projet-là et nous l’avons mis en place. Il devient aujourd’hui une réalité et nous avons pour ambition d’accompagner les startups du Burkina depuis leur création jusqu’à leur développement », a-t-il expliqué. 

Les porteurs de projets

Quant à la survie du partenariat entre les startups qui seront retenus et Focus Lab, Izouma Sidibé a fait savoir que sa structure pourra suivre ces startups après leur incubation jusqu’à ce qu’ils deviennent des entreprises pérennes. 

Partager

Laisser un commentaire