Lutte contre le COVID19 : le médiateur du Faso offre du matériel aux cités universitaires de Ouagadougou

Face à la pandémie du COVID19 qui sévit depuis un temps dans le monde entier et au Burkina en particulier des mesures ont été prises pour stopper sa propagation. Aussi, pour aider les personnes vulnérables et les personnes touchées par les mesures de restriction, des chaines de solidarité ont commencé à venir en aide aux populations vulnérables. Font partie de ces donateurs le médiateur du Faso qui a fait un don de matériels composés de vivres et matériels de lutte contre le COVID 19 comme des seaux, du savon, des gels hydroalcooliques aux cités universitaires de Ouagadougou.

Ce sont des étudiants très heureux en cette journée de 6 mars 2020 qui étaient au médiateur du Faso eux qui sont en auto-confinement depuis maintenant quelques temps. Ces derniers viennent de recevoir un don du médiateur du Faso. Un don composé de pate alimentaire, de gels hydroalcoliques, de savons, d’eau de javel, de nescafé, de lipton, de lait, de sardines, de thé vert de Chine, de kits de lave-mains, de seaux et d’enveloppes financières. Des enveloppes qui vont de 150mille francs pour les uns et 100 mille pour les autres. Le médiateur du Faso, Saran Sérémé Séré a indiqué qu’étant médiateur du Faso elle doit défendre le droit et intérêt des citoyens et étant mère et marraine des cités universitaires, il était de son devoir de répondre à l’appel des autorités qui demandent de venir en aide aux couches défavorables frappées par les mesures prises par le président du Faso pour stopper la propagation du virus. Elle a indiqué que face au COVID 19, chacun est interpellé et doit agir à travers une solidarité agissante pour bouter le fléau hors de nos frontières. Pour elle, ce don est un appui aux étudiants qui sont auto-confinés dans les différentes cités universitaires. Aussi elle a demandé au ministre en charge de l’enseignement supérieur de prendre des mesures afin de rendre gratuit les restaurants universitaires(RU).Toute chose qui a rencontré l’assentiment du ministre. Maintenant, elle a demandé aux étudiants de mieux s’organiser afin qu’il n’ y ait pas de débordement au niveau des restaurants et de dialoguer avec leurs premiers responsables administratifs pour trouver des solutions à leurs problèmes. Elle espère que ce don leur servira avant de demander l’aide des bonnes volontés pour venir en aide à la jeunesse burkinabè  « car elle représente l’avenir du pays ». Pour elle, ce don n’ a pas de prix, seul le symbole compte. Pour Issa Ouédraogo,directeur du centre régional des œuvres universitaires de Ouagadougou, ce don leur va droit au cœur et est un soutien sans faille dans la lutte contre la pandémie du coronavirus. Il a soutenu que le message du médiateur du Faso est un message de sensibilisation et d’espoir. Pour lui à travers ces genres de dons, le Burkina sortira victorieux de ce virus. Et de rassurer que le dispatching se fera dans les règles de l’art. Et de demander que ces genres d’initiatives puissent continuer pour le bonheur de tous.

Le médiateur du Faso remettant un échantillon du don à un délégué d’une cité universitaire
Une vue partielle de ce don

Partager

Laisser un commentaire